Supervision

Pour comprendre et améliorer son fonctionnement professionnel

Qu’est-ce que c’est ?

La supervision est un acte de formation de base ou continue, constitué concrètement d’une série d’entretiens entre :

  • un professionnel, ou plusieurs (les supervisés)
  • et un autre professionnel spécialement formé à cet effet (la superviseuse ou le superviseur).

Généralement, superviseur et supervisé(s) proviennent du même champ professionnel, autrement dit on attend du superviseur qu’il ait une solide expérience professionnelle proche de celle du ou des supervisés.

Ce n’est cependant pas une condition absolue, la qualité de l’écoute, du questionnement et de l’accompagnement réflexif étant primordiale.

A quoi ça sert ?

La supervision est spécialement utile en cas de difficulté temporaire dans le domaine professionnel :

  • pré-burn out
  • tensions relationnelles en équipe ou avec les usagers
  • démotivation, (ré)orientation professionnelle
  • difficile interface personnel/professionel

Elle est une réflexion approfondie sur le vécu professionnel. Elle vise à mieux comprendre et à améliorer son propre fonctionnement professionnel à tous les niveaux, en acquérant une plus grande lucidité sur l’ensemble des aspects personnels et institutionnels de son action professionnelle.

Elle aide à prendre de la distance par rapport au vécu professionnel, donc à mieux l’intégrer, et à mieux gérer des situations complexes.

Une supervision d’équipe permet aussi de renforcer l’unité et d’améliorer le fonctionnement de celle-ci.

(Inspiré de l’Association Romande des Superviseurs et de la HEP BEJUNE)

Plus de détails en cliquant ici
Comment ça marche ?

Le processus de supervision, qui fait l’objet d’un contrat, comporte une série d’entretiens, répartis régulièrement sur une période déterminée.

Les entretiens peuvent se faire individuellement ou en groupe restreint.

Ils portent sur des situations concrètes et actuelles de la vie professionnelle, vécues par le(s) supervisé(s).

Exemples d’utilisation
  • Supervision individuelle : Pour un-e professionnel-le qui veut réfléchir à ses manières de faire ou d’« être » au travail, préciser ses rôles et fonctions, attentes et besoins au niveau professionnel, réaliser des choix ou s’améliorer pour plus d’efficacité ou plus de plaisir.Exemple réalisé : Supervision d’une animatrice socioculturelle prenant un nouveau  poste de responsable d’un secteur communal.
  • Supervision d’équipe :Pour une équipe de travail constituée ou en voie de constitution, qui veut résoudre une difficulté concrète vécue collectivement, traverser une période de changement institutionnel ou organisationnel, améliorer les relations dans l’équipe et avec les usagers ou clients.Exemple réalisé : Supervision d’une équipe d’éducateurs dans un foyer pour enfants et adolescents pour réaliser un changement structurel  dans l’institution.
  • Supervision de groupe :Pour plusieurs professionnels de la même branche, qui désirent à la fois prendre du recul sur leur pratique actuelle et s’enrichir des expériences d’autres professionnels du même domaine.
Déontologie

Le superviseur s’engage :

  • à préserver la confidentialité du processus ;
  • à être transparent sur sa formation, son parcours, son expérience de la supervision, ses manières de la pratiquer ;
  • à se donner des moyens d’évaluation et de contrôle par rapport à ses supervisions, notamment dans le cadre d’un groupe de référence.

(Inspiré de l’Association Romande des Superviseurs et de la HEP BEJUNE)

Version imprimable

Nos propositions
Nos possibilités

S’il est généralement souhaitable que le superviseur ait une expérience professionnelle dans le domaine d’activités des supervisés, moins connaître le champ professionnel peut aussi être un avantage en forçant à éclairer les aspects implicites du métier, pour autant que les supervisés en soient clairement informés et l’acceptent.

Nos quatre parcours diversifiés nous permettent en particulier d’offrir des supervisions dans les domaines professionnels suivants :

  • Travail social (éducation, animation socio-culturelle, service social)
  • Formation d’adultes
  • Enseignement
  • Animation de réunions et de groupes
  • Coaching
  • Médiation
  • Secrétariat associatif
  • Encadrage de bénévoles
  • Psychothérapie, thérapie sociale et communautaire
  • Créativité et culture
Conditions matérielles

  • fr. 120.- par heure de supervision individuelle ;
  • fr. 120.- par heure d’entretien en groupe, jusqu’à 4 participants (nous déconseillons en général les supervisions de groupes plus nombreux).
  • fr. 140.- par heure d’entretien d’équipe, jusqu’à 6 participants environ (nous déconseillons en général les supervisions d’équipes plus nombreuses ; nous proposons en tel cas de subdiviser l’équipe ou d’engager un·e deuxième intervenant·e).
  • fr. 70.- par heure passée en séance de préparation, lecture de documents, etc.

Version imprimable

Retour haut de page