Coaching

Pour accompagner une personne ou un groupe dans l’atteinte de ses objectifs

Qu’est-ce que c’est ?

Le coaching consiste à accompagner une personne, ou un groupe, dans l’atteinte de ses objectifs et, plus largement, dans la réussite de son évolution personnelle et professionnelle.

Il se fonde sur la conviction profonde que l’être humain porte en lui les ressources intérieures lui permettant de choisir ses objectifs, ses solutions comme ses actions, et de leur donner le sens dont il a besoin.

Le coaching ouvre une relation privilégiée de personne à personne dans laquelle le « coaché », dans la globalité de son être, est plus important que le problème ou la situation.

A quoi ça sert ?

Le coaching vise la dynamisation des performances, notamment professionnelles, en s’appuyant sur le présent pour aller vers le futur.

Il contribue à ce qu’un sens riche et dynamisant puisse être donné à ce qui est vécu.

Il construit, dans un délai le plus bref possible, l’autonomie du coaché, lui permettant d’adopter les attitudes, les réactions et actions qui lui soient les plus favorables.

(Inspiré de ICI Coach et de Coaching-Services)

Plus de détails en cliquant ici
Comment ça marche ?

Le coaching est un accompagnement interactif, d’une durée limitée, utilisant avant tout questionnement et feed-back pour susciter l’auto-analyse, l’auto-apprentissage, l’auto-évaluation du coaché.

Le travail commence par une analyse de la demande et la vérification que le coaching soit bien la démarche adéquate – et le coach contacté, la personne indiquée !

Un contrat précise ensuite les objectifs du coaché et les moyens de vérification et d’évaluation pertinents. Evolutif, ce contrat servira de fil rouge jusqu’au terme du coaching.

La prestation d’un coach est avant tout une présence saine, amicale et critique. Les ingrédients clés de cette « attitude coach » sont la bienveillance, la confiance, la conscience, la souplesse, le maintien d’une distance juste.

Quant au « faire », le coach encourage, accompagne, « révèle » – à la manière d’une caméra photographique -, reflète, questionne, reformule, synthétise…

Exemples d’utilisation
  • Une personne vient d’être promue à un nouveau poste, comportant des responsabilités nouvelles pour elle.
  • Un cadre reçoit de plus en plus de responsabilités, et passe au travail un temps en constante augmentation… Il se rend compte de l’impasse et souhaite repenser toute son organisation du travail.
  • L’animateur d’un groupe se voit fortement contesté à l’occasion de certaines activités. Il voudrait comprendre ce qui se passe exactement, et assainir l’ambiance.
  • Une équipe professionnelle connaît des difficultés relationnelles à répétition. Vues divergentes et conflits personnels se superposent… La création d’une « culture d’équipe » semble indispensable pour éviter de graves problèmes.
Déontologie

Le coach s’engage notamment :

  • à préserver la confidentialité du processus ;
  • à être transparent sur sa formation, son parcours, son expérience du coaching, ses manières de le pratiquer ;
  • à clarifier le rôle de l’organisation à laquelle appartient le coaché : supérieurs hiérarchiques, direction, comité (dans une association)…
  • à éviter les dépendances et les jeux de pouvoir ;
  • à laisser au coaché l’entière liberté de ses décisions ;
  • à le faire progresser vers l’autonomie ;
  • à se donner des moyens de formation continue, d’évaluation, de contrôle de son travail, notamment dans le cadre d’un groupe de référence

(Inspiré de Coaching-Services)

 

Version imprimable

Coaching de groupe
Contexte

Les organisations, les institutions, les entreprises sont contraintes à s’adapter en permanence, à acquérir de nouvelles compétences nécessaires pour gérer les changements et les crises. Dans ce contexte en mutation, qui génère peurs, tensions, conflits et stress, les groupes (structures, équipes…) ont parfois besoin d’un accompagnement extérieur temporaire pour ré-activer certaines ressources individuelles et collectives.

Définition

Le coaching de groupe consiste en l’accompagnement d’un groupe organisé dans le processus de changement et d’évolution dans lequel il est engagé. Dans l’approche de coaching de groupe, nous travaillons constamment sur deux niveaux :

  • la dimension collective de l’action (dynamique de groupe, modes décisionnels, résolution des conflits, etc…) ;
  • la dimension individuelle des personnes impliquées dans l’action du groupe (prise en compte des sentiments, besoins, valeurs et ressources.)
Ethique et perspectives
  • Perspective générale de la non-violence active ;
  • au niveau individuel : courant de la psychologie humaniste ; personne vue comme “ sujet de croissance ” et non comme “ objet de production ” ;
  • au niveau collectif : démarche de l’éducation populaire (actions collectives, partage du pouvoir, autodétermination, priorité au savoir “ local ”, etc) ;
  • postulat : le groupe possède en lui les ressources nécessaires à se développer, évoluer, et réaliser ses objectifs, il est capable d’autonomie. De l’implication de chacun-e des membres du groupe (niveau individuel) dépend la réussite du projet commun (niveau collectif).
Buts
  • activation des ressources du groupe ;
  • développement de l’“ identité culturelle ” du groupe (valeurs, buts, projets communs) ;
  • développement d’habiletés “ sociales ” : sens de la communication, créativité, ouverture à la diversité, négociation, prise en compte de l’émotionnel… ;
  • amélioration du “ climat ” de travail.
Démarche
  • “ maïeutique ” : le coach travaille comme un catalyseur, accompagne le groupe dans son projet pour lui permettre d’élaborer ses propres solutions (ni expert, ni guide) ;
  • le coaching invite à se centrer sur les objectifs du groupe et ses ressources propres ;
  • le coach se rend “ dispensable ” à mesure de ses interventions : transmission régulière de tous les éléments nécessaires au groupe pour fonctionner et évoluer sans coach…

Version imprimable

Nos propositions
Nos possibilités

Nous offrons un coaching – individuel ou d’équipe – à toute personne qui en perçoit le besoin ou l’intérêt.

Le domaine d’activité n’a ici – au contraire de la supervision – guère d’importance, puisque le travail du coach se situe au niveau des postures, attitudes et comportements face aux problèmes, et non du contenu de ceux-ci.

Par contre, nous n’acceptons d’accompagner que les personnes dont l’environnement de vie ou de travail – selon la commande – est compatible avec nos valeurs.

Nos expériences (exemples)
  • Coaching du nouveau directeur d’un centre social, nommé dans une situation tendue.
  • Coaching de la directrice d’un centre d’accueil confronté à de graves difficultés budgétaires.
  • Coaching d’une infirmière prenant un nouveau poste à responsabilités (ICUS + responsable de formation).
  • Coaching d’une équipe d’éducateurs en vue de la mise en place d’un projet de travail hors murs.
  • Coaching de chefs et cheffes d’équipes, suite à d’importants conflits interpersonnels ou à diverses difficultés structurelles.
  • Coaching d’un pasteur pour reprendre en mains un groupe de jeunes après un dérapage violent lors d’une animation. Suivi du :
  • Coaching de l’équipe de catéchèse pour réviser ses règles de fonctionnement visant à prévenir, gérer et sanctionner la violence dans les groupes de jeunes.
  • Coaching d’une équipe hospitalière (19 personnes) désorientée par des changements à sa direction.
  • Coaching d’une équipe de projet (4 personnes), paralysée par des conflits de personnes.
Conditions matérielles
  • fr. 120.- par heure de coaching individuel ;
  • fr. 140.- par heure de coaching d’équipe jusqu’à 4 personnes, fr. 180.- dès 5 personnes ;
  • fr. 70.- par heure passée en séance de préparation, lecture de documents, etc.

Version imprimable